La ménopause – Une période de bouleversements

Pendant la ménopause, la femme sécrète de moins en moins d’hormones sexuelles. Cette période de la vie s’accompagne le plus souvent d’un cortège de symptômes d’ordre physique et psychique. Un traitement à base de champignons médicinaux pendant cette phase de la vie peut contribuer à aider les femmes à retrouver un équilibre. Les troubles typiquement associés à la ménopause peuvent être atténués voire même évités grâce à la mycothérapie.

Dans le langage courant, le « syndrome climatérique » est connu sous l’appellation « ménopause ». La période de ménopause, qui marque essentiellement le passage du corps de la femme de la fertilité à l’infertilité, représente souvent pour les femmes un grand bouleversement, mais cette période peut aussi être une chance pour un nouveau depart. La période qui précède la ménopause diffère selon les femmes en termes de durée mais elle s’étend en général sur une période d’une dizaine d’années ; la ménopause survient la plupart du temps entre 45 et 60 ans.
La ménopause correspond à la période où les ovaires de la femme cessent petit à petit de sécréter des hormones sexuelles. Le taux d’hormones sexuelles secrétées est alors réduit d’environ 90% par rapport à celui de la phase fertile. Dans un premier temps, la production de progestérone chute. C’est ensuite au tour du taux d’oestrogènes de baisser. Pendant cette période de transition peuvent apparaître différents troubles parfois très différents d’une femme à l’autre.
Tandis que certaines femmes ne présentent aucun symptôme particulier pendant la ménopause, environ la moitié des femmes souffrent de différents troubles d’intensité modérée à forte. Parmi les troubles physiques les plus fréquents qui se manifestent, on compte les bouffées de chaleur et les sueurs, principalement nocturnes. D’autres symptômes tels que les sautes d’humeur, la rétention d’eau et les douleurs articulaires peuvent également survenir occasionnellement.
Chez certaines femmes, la ménopause peut également avoir des répercussions sur le psychisme. Consciemment ou inconsciemment, les menstruations ou régles sont ressenties comme un aspect essentiel de la féminité. L’arrêt des règles qui est le signe le plus évident de la ménopause signifie donc bien plus que la fin de la fertilité.

Souvent, ces différents troubles sont attribués seulement à la baisse de la sécrétion d’oestrogènes. Cependant, un bon équilibre hormonal entre les différentes hormones sexuelles est important pour le bien-être de la femme. Cela signifie que les valeurs proportionnelles sont décisives pour le bien-être et non pas les valeurs absolues. La naturopathie offre des possibilités intéressantes pour accompagner cette phase de transition que vivent les femmes en facilitant l’accommodation à ces modifications hormonales.
Les champignons médicinaux exercent un effet « adaptogène », c’est-à-dire qu’ils produisent une action à la fois équilibrante et régulatrice. Ainsi, ils peuvent contribuer à rétablir un juste équilibre entre le corps, l’esprit et la psyché de la femme et à atténuer certains troubles qu’elles ressentent et affrontent pendant la ménopause. Ces champignons médicinaux permettent même souvent de faire disparaître certains troubles d’intensité légère à moyenne.
Il existe une grande variété de champignons médicinaux avec différents domaines d’application. Le reishi appelé en médecine asiatique « champignon de la vie éternelle » contribue à améliorer les dérèglements végétatifs tels que les bouffées de chaleur, l’agitation et l’insomnie. Le polypore en ombrelle peut, quant à lui, permettre de réduire la rétention d’eau ; en effet, il possède un pouvoir déshydratant naturel. De plus, contrairement à d’autres diurétiques, sa prise n’induit pas l’excrétion du précieux potassium.

 

Champignon vital Polyporus

Dans la mesure où les symptômes et leur intensité diffèrent d’une femme à l’autre, il convient de solliciter un avis spécialisé avant la prise de champignons médicinaux. Sur son site web www.heilenmitpilzen.de, l’institut MykoTroph qui siège à Limeshain dans la région de la Hesse fournit de préciseuses informations à ce sujet. En téléphonant au 06047 988 530, des interlocuteurs sensibles à vos troubles et à l’écoute vous prodigueront gratuitement des conseils et répondront aux questions que vous vous posez au sujet des champignons médicinaux et de leur utilisation.